L’aéroport de Genève se refait une beauté avec le Banc AERO

24.02.2022

Copyright: Joás Souza

En mai 1947, un Swissair DC-4 effectuait la première liaison Genève-New York. Le 14 décembre 2021, soit sept décennies plus tard, l’Aile Est de l’aéroport de Genève était inaugurée. Ce projet représente une nette amélioration en confort et souplesse de fonctionnement pour cette infrastructure aéroportuaire et renforce sa position en Europe centrale, où il s’érige en porte d’entrée à la ville de Genève. Les nouvelles installations viennent se substituer à un espace temporaire construit au milieu des années 1970 qui avait bien besoin d’une rénovation.

Ce projet de réaménagement de l’aéroport de Genève a été possible grâce au studio d’architecture Rogers Stirk Harbour + Partners qui a fait confiance au Banc AERO de SELLEX pour équiper les espaces d’attente de la nouvelle installation, l’un de nos bancs d’attente les plus internationaux.


Le Banc AERO dans les espaces d’attente de l’aéroport de Genève.
Copyright: Joás Souza

Près de 250 bancs de quatre à huit places ont été installés au total, certains avec table incorporée sur les côtés. Douglas Paul, Associate Partner et responsable du projet, assure que depuis le début, l’équipe des architectes de RSHP a identifié le Banc AERO comme un produit répondant à la qualité attendue pour la nouvelle installation. «Nous sommes enchantés du résultat final», nous commente Douglas, parce que le banc «s’ajuste au caractère de la structure de l’Aile Est».

Tous les Bancs AERO installés sont autoportants et tapissés dans différentes couleurs avec un bandeau apparent, pour s’harmoniser à chaque espace et faciliter l’orientation du voyageur.

Un projet qui a duré 10 ans

Un vrai défi technique. C’est en ces termes que Philippe Moraga, directeur des Infrastructures de l’aéroport de Genève, se réfère au projet de l’Aile Est, qui en tout a duré 10 ans. L’exosquelette illustre à la perfection l’envergure de l’enjeu, qui comprenait la conception et la construction d’une structure métallique pesant plus de 7.300 tonnes. « L’achèvement de cet édifice emblématique marque un point d’inflexion important, avec la réalisation de la première structure exemplaire du point de vue énergétique », affirme-t-il.

Mais rien n’arrête RSHP. Comme le déclare Graham Stirk, l’un de ses fondateurs, « ce qui est passionnant, c’est de résoudre des problèmes complexes avec élégance ». Et ce projet était complexe, en raison des limitations dues à la localisation.

«Les restrictions imposées par le secteur de l’aviation, ainsi que la proximité des édifices existants, nous ont poussés dans nos retranchements», explique Stirk. Heureusement, et grâce à la force de l’énergie dégagée par l’équipe d’architectes et ingénieurs, les problèmes ont pu être résolus, car c’est en cela que consiste l’innovation, «à trouver des solutions aux problèmes que, nous, architectes, nous créons pour convertir notre vision en réalité».

Un aéroport durable et résistant

Avec ses 520 mètres de long, l’aéroport de Genève a été conçu pour être un édifice performant et efficace. La solution triple vitrage pour les ouvertures le dote d’un flot de lumière naturelle qui réduit sa dépendance d’éclairage artificiel au minimum. L’édifice est doté par ailleurs de nombreux dispositifs d’énergie: 7.000 m² de panneaux photovoltaïques sur le toit; 110 pieux de fondation géothermiques pour le chauffage et la climatisation; une analyse détaillée du rendement thermique pour éliminer les ponts froids; des plafonds froids efficaces énergétiquement; une stratégie d’éclairage LED avec des systèmes de commande sophistiqués et la collecte des eaux de pluie pour réduire la consommation d’eau.


Façades vitrées de l’Aile Est de l’aéroport de Genève (Suisse). Copyright: Joás Souza

En plus de l’aspect durabilité, la résistance a été un autre facteur déterminant dans la conception du projet. Ce critère a donc guidé le choix des matériaux, qui sont résistants au flux constant de passagers et exigent un minimum de maintenance. C’est là qu’entre en jeu le banc conçu par Lievore Altherr Molina. Car s’il y a une qualité qui caractérise AERO, c’est bien sa capacité à résister parfaitement au passage du temps.

Le granit est aussi présent dans les finitions et des panneaux en verre peints au dos sont appliqués sur le nombre limité de surfaces verticales non vitrées. Les couleurs des plafonds froids et des panneaux en verre obéissent à un code couleur pour aider encore plus les passagers à s’orienter. Ici encore, nous constatons qu’AERO s’intègre parfaitement dans l’espace, puisque dans chaque zone, les bancs ont été tapissés dans la couleur correspondante : bleu, vert, jaune, orange, rouge, gris et mauve.

SELLEX est honoré d’avoir contribué à un projet d’une telle envergure en apportant de la couleur, du confort et du design.

Contact